A propos

Qui sommes-nous ?

Le réseau est constitué en association depuis novembre 2017. Par ce biais, il s’agit d’appuyer et de réaliser des actions en tant qu’entité en veillant à représenter et intégrer les spécificités et hétérogénéités des structures, modèles et fonctionnements des membres de la TRAS qui constituent aujourd’hui son identité et dynamique singulière.

Notre philosophie

Le réseau TRAS (Transversale des Réseaux Arts Sciences) est composé de structures artistiques, culturelles, universitaires et de recherche qui toutes partent du constat que la révolution numérique et technologique en cours ainsi que l’extraordinaire développement des connaissances scientifiques, modifient en profondeur les rapports au monde, les imaginaires, les pratiques individuelles et collectives et touchent l’ensemble des activités et relations humaines de tous les secteurs des sociétés et de l’humanité dans sa globalité.

C’est en ce sens que ses membres construisent, pour certains d’entre eux depuis une dizaine d’années, des espaces pionniers de rencontre entre artistes, scientifiques et technologues au sein de leurs structures en nouant des partenariats regroupant une hétérogénéité d’acteurs sur leurs territoires d’implantation. Ces structures mais aussi leurs écosystèmes trans-sectoriels locaux et régionaux pérennes (laboratoires de recherche, entités de R&D, entreprises, start-ups, structures socio-culturelles ou sociales, tiers lieux, pépinières, établissements d’enseignement supérieur, etc) sont aujourd’hui reliés au sein de la Transversale des Réseaux Arts Sciences.

Nos objectifs

  • favoriser la rencontre et la collaboration entre artistes et scientifiques,
  • favoriser la recherche, la création, la production, la diffusion d’œuvres associant arts et sciences ainsi que l’action culturelle et éducative associée,
  • œuvrer à faire reconnaître les spécificités de cette chaîne et sa logique transdisciplinaire, transversale et intermédiale au sein des politiques publiques et dans les différents organismes ou fédérations d’organismes concernés,
  • favoriser les échanges et recherches de méthodes entre ses membres et les différents écosystèmes,
  • contribuer à la collecte et l’organisation des ressources et données générées par l’activité entre arts et sciences.