Présentation

Les politiques publiques s’affichent depuis de nombreuses années en faveur « du numérique », prenant acte des bouleversements induits par l’arrivée des nouvelles technologies de communication et du traitement de l’information. Quelque soit le secteur d’activité, le « numérique » bouleverse et va encore bouleverser profondément les métiers, les rapports sociaux, les échanges économiques, les certifications de toute nature – qu’elles soient bancaires, juridiques ou sociales. Comme l’air que nous respirons, « le numérique » est une condition de la respiration sociale, économique et politique de chaque citoyen, de chaque entreprise, de chaque collectivité, de chaque pays.

Si ces évolutions demandent certainement une attention particulière, notamment en matière d’infrastructure, reste que la considération du champ numérique seul ne permet pas une vision actualisée des enjeux, prenant en compte l’explosion des nouvelles connaissances, les changements rapides de technologies, la nécessaire approche transversale de domaines d’activité, la convergence entre des disciplines ou des activités qui ouvrent de nouvelles voies, modifiant notre rapport au monde et aux autres.

Au-delà des nouveaux outils qui envahissent le plateau du théâtre comme le rapport au public, cette vision large, nous l’appelons Arts-Sciences, le lieu de la recherche, de la création et de la diffusion entre artistes et scientifiques. Constatant nos convergences de vues, nous nous regroupons pour organiser cette activité résolument tournée vers le futur.